Romance Fantastique

La captive de Dunkelstadt de Magali Lefebvre

Auteure : Magali Lefebvre

Genre : Romance Historique/ Fantastique

Edition : Fleur d’Absinthe

Date de sortie : 18 septembre 2020

Format lu : ebook

Public : Tout public

Note personnelle : 18/20



Résumé :

Émile Dupontel compte terminer son tour de l’Europe en beauté avant de devenir notaire, comme on l’attend de lui. Friand de frissons comme de bonnes histoires, il jette son dévolu sur le château de Dunkelstadt, dont l’architecture, digne d’un conte de fée macabre, a enfanté moult superstitions.

Dans ces terres reculées, Émile était préparé à tout, sauf à tomber sous le charme de la belle Katarina, beauté sibylline, recluse entre les murs d’un édifice qui a tant à conter.

Secrets chuchotés et échos sinistres ont beau hanter les couloirs, Émile est déterminé à faire la lumière sur le mystère de Dunkelstadt, quitte à s’y égarer lui-même… et à perdre Katarina.



Mon avis :

Hello my Sockeez ! J’espère que vous allez bien ! Je viens vous parler d’un roman que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire en sachant que je lis pas de romance historique mais là, j’aurais pas pu passer à coté, le titre m’a intrigué. Merci aux Éditions Fleur d’Absinthe pour leur confiance.

Je l’ai commencé avec impatience et tout de suite, l’auteure nous met dans l’ambiance en nous présentant Émile, un jeune français qui parcourt un peu le monde avant de rentrer dans le monde du travail. L’auteure a mis beaucoup d’énergie et de temps dans les descriptions et ça se sent qu’il y a de la recherche et j’aime beaucoup. On entre dans le vif du sujet quand Émile pose des questions sur le château Dunkelstadt. Durant toute ma lecture, ce nom m’a hanté au point que je ne pouvais pas lâcher le roman. Ce nom tout un mystère. Je ne vous en dis pas plus.

Parlons des personnages principaux Émile et Katarina et les personnages secondaires. Émile, je l’ai trouvé attachant et il avait une soif d’aventure, je me suis retrouvée en lui. Sa soif de parcourir le monde était vraiment débordante. Alors Katarina, je l’ai trouvé un peu double face et beaucoup tiraillée mais en lisant le roman, vous comprendrez ! Ensuite, la maman de Katarina, pardonnez-moi mes mots et pardon à l’auteure mais je l’ai détesté, j’ai jamais vu quelqu’un d’aussi manipulateur et d’horriblement détestable. L’ambiance dans le château est vraiment. lugubre, froide et bel et bien réel, je m’y suis cru tout au long du roman. AU niveau des descriptions, comme je l’ai dis au-dessus, l’auteure nous transporte dans cette univers mélangeant fantastique et historique et c’est une parfaite réussite.

La plume de l’auteure m’a transporté alors que bon, je suis pas friande de romance historique mais là, j’ai eu comme une illumination totale. La plume de l’auteure m’a fait voyagé, m’a envouté oui oui, j’ai bien dis envouté. C’est un sentiment indescriptible, je me suis vraiment mise dans la tête de l’auteure pour savoir d’où venait son inspiration car cette histoire était belle et tellement addictive ! La plume est brute mais tout en étant simple et c’est ça qui apporte du pep’s au roman. L’intrigue pour ma part, était absolument bien menée avec la bonne courbe de niveau pour qu’on ne puisse pas le lâcher.
J’ai bien aimé le monde fantastique que l’auteure nous propose, tout ce petit monde m’a fichu les frissons comme pas possible et le château aussi qui m’a pris aux tripes… Ce château est glaçant et ce tout au long de l’histoire..


J’ai donc terminé ce livre avec un gros pincement au coeur de laisser Katarina et Émile. J’ai aimé, vécu cette histoire, j’ai littéralement vibré avec eux. Leurs aventures m’ont tenu en haleine, les secrets aussi. Je tiens à remercier l’éditrice Morgane Stankiewiez pour sa confiance ainsi que de m’avoir proposé ce beau roman qui m’a permis de me réconcilier avec la roman historique. Je recommande ce roman à tous les amoureuses/amoureux de la romance historique mélangée au fantastique. Je mets la belle note de 18/20 ! Merci aux Éditions Fleur d’Absinthe pour cette découverte !

6 réflexions au sujet de “La captive de Dunkelstadt de Magali Lefebvre”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s